France: Une mascotte poulet arrive en France pour demander l'étiquetage obligatoire des volailles selon le mode d'élevage

Rosa, notre mascotte, sillonne l’Europe durant 39 jours, symbolisant la durée de vie moyenne d'un poulet intensif. Elle demande un étiquetage clair et obligatoire des viandes de volaille selon le mode d'élevage, afin que les consommateurs puissent répondre à cette question simple mais essentielle : « comment ce poulet a-t-il été élevé ? ».

Dans le cadre de notre campagne Question d'étiquette, Rosa a débuté sa tournée dans 21 pays de l’UE à Londres le 1er août et la finira au Parlement Européen à Bruxelles le 8 septembre. Elle sera bientôt en France, avec trois étapes à Lyon, Paris et Strasbourg, les 2, 3 et 4 septembre.

Lyon, Mardi 2 Septembre
15h La Part Dieu; 16h30 Place des Terreaux; 18h30 Place Bellecour

Paris, Mercredi 3 Septembre
11h30 Place de la République, 14.30 Parc Monceau

Strasbourg, Jeudi 4 Septembre    
11h30 Parlement Européen; 13h30 Place de la République; 14h Cathédrale Notre Dame    

https://twitter.com/39days4rosa
https://www.facebook.com/39Days4Rosa
Pétition - http://www.LabellingMatters.org/Rosa

L’étiquetage selon le mode d'élevage : pour une meilleure information des consommateurs

L'élevage intensif des poulets représente 80% de la production française. Entassés dans des bâtiments sombres, avec à peine une feuille A4 comme espace de vie, les oiseaux ne peuvent pas exprimer leurs comportements naturels et leur rythme de croissance très élevé peut engendrer de graves problèmes cardiaques ou des boiteries douloureuses. Nous sommes bien loin de l'image d’Epinal associée à l'élevage des poulets, d’où l’importance d’un étiquetage pour informer les consommateurs et leur permettre de faire un choix éclairé. Lorsque les consommateurs savent comment sont élevés les animaux dont est issue leur viande, beaucoup choisissent des produits issus d’élevages plus respectueux du bien-être animal.

L’étiquetage obligatoire sur les œufs qui existe depuis 2004 (codes 0, 1, 2, et 3) a permis de faire croitre le marché des œufs plein air et d’améliorer la vie de millions de poules pondeuses.

Selon Tamsin French, éleveuse de poulets plein air, qui participe à la tournée de Rosa, « il est important que le consommateur puisse identifier dans quelles conditions le poulet a été élevé, qu'il puisse avoir une idée de la réalité de l'élevage qu'il soutient dans son achat ».

Une forte mobilisation pour un sujet d'actualité

En 2012, la Commission Européenne s'est engagée à proposer une meilleure information sur les conditions d'élevage et les consommateurs le demandent : huit consommateurs sur dix en Europe soutiennent l'étiquetage obligatoire de la viande de volaille selon le mode d'élevage*. Notre pétition, quant à elle, a déjà récolté plus de 65.000 signatures au niveau européen, démontrant ainsi une forte mobilisation pour une information transparente, favorisant de meilleures pratiques d'élevage. La tournée de Rosa renforce notre demande d'un étiquetage selon le mode d'élevage de la viande de volaille auprès de la Commission, qui travaille cette année sur l'étiquetage. Ce simple changement dans la loi permettrait de répondre à ses engagements et aux attentes des citoyens européens.

Léopoldine Charbonneaux, Directrice de CIWF France « Cette tournée est l'occasion de mobiliser les européens, sur le terrain et via les réseaux sociaux, avec la signature de la pétition. Souvent, dès qu'ils sont informés des conditions de vie des animaux, ils décident de se tourner vers des élevages plus respectueux ».

Fin

Rosa sur les réseaux sociaux - 39Days4Rosa
Facebook (39Days4Rosa) et Twitter (#39Days4Rosa)

*Source
D'après les résultats d'une étude consommateur (2013) sur l'étiquetage des viandes et des produits laitiers pour Question d'étiquette

Contacts presse:
Romina Sanfourche - This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
01 79 97 70 53 - 06 26 07 55 43

Leopoldine Charbonneaux - Directrice CIWF France
06 25 16 94 76